L’une des entreprises formatrices m’a appris que deux sociétés, soit Amavita et Sun Store, possèdent une plateforme de recrutement des apprentis-es (droguistes, gestionnaire du commerce de détail, assistant-e en pharmacie) pour toute la Suisse. Les jeunes peuvent choisir la succursale qui les intéressent pour y déposer leur postulation et ainsi l’adresser directement à la pharmacie de leur choix (pas de rh centralisé).

Lien Sun Store

Lien Amavita

 

Comments Pas de commentaire »

Le département Information documentaire de la HEG – Genève a mené une enquête sur l’insertion professionnelle des diplômé-e-s de 2006-2016.

80% des diplômés ont trouvé un emploi au bout de six mois de recherche au maximum, très majoritairement dans les cantons de Genève et Vaud. Les fonctions professionnelles les plus occupées sont celles de bibliothécaire scolaire, bibliothécaire en lecture publique et bibliothécaire académique.En revanche, des souhaits de postes de documentaliste, recherchiste, chargé de veille et médiateur culturel s’incarnent peusur le terrain professionnel.

L’âge moyen d’obtention du bachelor ID se situe à 27 ans.

En effet, 13% d’entre eux ont déjà obtenu un diplôme universitaire auparavant et 70% ont déjà exercé une activité professionnelle.

Télécharger le document entier.

Comments Pas de commentaire »

Dès la rentrée 2018, une formation obligatoire sera organisée pour ne laisser personne sur la route. Une première en Suisse. Reportage

Comments Pas de commentaire »

Pour celles et ceux qui souhaitent les montrer aux enseignants avant de recevoir les tirages papier en décembre, vous trouvez les versions à jour sur le site cantonal ou sur OSPVR: G:\OSPVR\6. Ecoles\CO\4. Your Challenge\1. Martigny 2018\Documents PDF élèves et enseignants

Comments Pas de commentaire »

Baisse du QI, troubles du comportement et autisme en hausse : cette enquête alarmante démontre que les perturbateurs endocriniens affectent aussi la santé mentale.

Un reportage intéressant disponible sur ARTE: https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/

Comments Pas de commentaire »

Ce centre de compétence, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2017, est rattaché au centre pédagogique et spécialisé (CPS) de Sion. Il offre une collaboration étroite avec les différents partenaires ou prestataires du domaine pour le Valais romand et une organisation spécifique de la logopédie spécialisée. « Une personne s’occupe de la coordination entre les besoins de l’enfant, les familles et l’école. Cela va permettre de simplifier la vie des parents qui, jusqu’à aujourd’hui, devaient chercher seuls le logopédiste pour leur enfant par exemple », explique Romaine Schnyder, responsable du centre pour le développement et la thérapie de l’enfant et de l’adolescent.

Cette démarche fait suite au travail d’un groupe cantonal composé de différents partenaires du domaine qui a débouché sur la création d’un cadre de formation destiné aux jeunes de 0 à 20 ans concernant la surdité en Valais adopté par l’Etat du Valais en septembre 2016. (Cf Article du NF.)

Comments Pas de commentaire »

Pour les laborantins en chimie

Tous les apprentis laborantins commencent avec une entreprise connue. Deux cas de figure :

  • L’entreprise décide de faire sa propre campagne de recrutement (ex. HES) et transmets ensuite les coordonnées des candidats sélectionnés à l’EPIC
  • L’entreprise mandate l’EPIC pour la phase de recrutement (celle-ci étant impliquée dans la dernière phase du processus, pour le choix final du candidat)
  • Dans tous les cas, le contrat est établi par l’école (une feuille complémentaire mentionne le nom de l’entreprise).

Pour les technologues en production chimique et pharmaceutique

Le/la jeune doit forcément trouver une entreprise avant de commencer sa formation. Son entreprise peut ensuite l’inscrire à l’EPIC soit en modèle « école », soit en modèle « dual », selon le profil de l’apprenti et d’après ses besoins.

Le modèle « école » est le même que pour les laborantins : les 3 premiers semestres sont effectués à plein temps à l’EPIC, puis les 3 derniers en entreprise.

Comments Pas de commentaire »

En Suisse, quelque 230 formations professionnelles initiales sont proposées. Les dix formations professionnelles initiales les plus souvent choisies en 2015 représentaient à peine la moitié des nouveaux contrats d’apprentissage conclus.

Employé de commerce CFC ⇒ 14’250
Gestionnaire du commerce de détail CFC ⇒  5’077
ASSC CFC ⇒ 4’147
ASE ⇒ 3’170
Installateur-électricien CFC ⇒ 2’159
Informaticien CFC ⇒ 1’976
Cuisinier CFC ⇒ 1’750
Dessinateur CFC ⇒ 1’630
Logisticien  CFC ⇒ 1’618
Polymécanicien CFC ⇒ 1’568

 

Source, la formation professionnelle en Suisse – Faits et chiffres 2017. Lire l’article.

 

Comments Pas de commentaire »

UPSA – test d’aptitudes

Comments 2 commentaires »

Tiré du site de l’école : http://www.epasc.ch/ecole-professionnelle-martigny/assistante-socio-ducatifve.html

1. Formation duale mixte

  • Durée de la formation 3 ans, comprenant 2-2-1 jours de cours par semaine, selon ordonnance fédérale.
  • 1ère année en formation école (pratique + théorique).Durant la première année de formation, recherche d’un employeur obligatoire pour la suite de la formation pratique avec le soutien des enseignants.
  • Formation en entreprise selon le modèle dual durant la 2ème et 3ème année de formation. Signature d’un nouveau contrat d’apprentissage avec un employeur.
  • Participation obligatoire aux cours inter-entreprises (34 jours).

Conditions d’admission :

  • Dès la fin de la scolarité
  • Établissement d’un dossier de candidature complet et participation à la procédure de sélection de l’EPASC.

Procédure d’admission :

  • Analyse du dossier par les enseignants.
  • Réflexion sur un sujet professionnel lors de la séance de la présentation du cadre de formation école.
  • Entretien de sélection avec un professionnel de la branche.
  • Signature d’un contrat d’apprentissage avec l’EPASC (1an) puis avec un établissement de la santé (2 ans) auprès du SFOP.

Contente d’être au courant. Je viens d’expliquer à une élève la filière grâce  à la fiche Ecol’Info

Comments 2 commentaires »

La Suisse manque d’ingénieurs mais dans le même temps, dans certaines branches touchées par la désindustrialisation, des professionnels se retrouvent sur la touche et doivent se réorienter. Le Swiss Engineering Index de la Fondation suisse pour l’emploi et la formation (FSEF) montre qu’au cours des cinq prochaines années, au moins 20 000 ingénieurs seront concernés et devront passer du secteur industriel à celui des services. Entretien avec Tino Senoner, vice-président de la FSEF et membre de Swiss Engineering UTS.
La Liberté: « Talents à revaloriser: Interview » [et] « Former à tous les niveaux », 4.11.2017 https://edudoc.ch/record/128729

Comments Pas de commentaire »

Après Vaud et Genève, le canton du Valais lancera dès le printemps 2018 des ateliers de création d’entreprise et d’innovation dans le cadre du CO, en projet pilote dans quelques établissements.

Comments Pas de commentaire »

Dès l’été 2018, les entreprises formatrices pourront proposer le nouvel apprentissage d’opérateur-trice en informatique CFC d’une durée de trois ans. L’association ICT-Formation professionnelle Suisse estime que plus de 100 places d’apprentissage seront créées en 2018.
Communiqué de presse

Le nom a changé, on trouvait avant « assistant-e ICT ».  La confirmation viendra avec l’ordonnance

Comments Pas de commentaire »

(Kn) Dès le 1er février 2018, Gilles Miserez prendra la tête de l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) de Genève. Il succède à Grégoire Evéquoz, qui quittera ses fonctions le 30 novembre 2017. Erwin Fischer, directeur du Service de la formation professionnelle, assurera l’intérim. Gilles Miserez est horticulteur et ingénieur HES en architecture du paysage. Il a été engagé auprès de la HEPIA (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture) en qualité de professeur, afin de mettre sur pied puis développer la filière Gestion de la nature. Depuis 2009, Gilles Miserez dirige le Centre de formation professionnelle nature et environnement. Grégoire Evéquoz a passé 28 ans à l’OFPC, dont quatorze comme directeur général. Dans son édition 5/2017, la revue PANORAMA s’est entretenu avec ce dernier.
Communiqué de presse

Comments Pas de commentaire »

Le site de l’association professionnelle des métiers sur les technologies de l’information et de la communication (ICT)
donne des informations sur les professions existantes dans ce domaine (formations initiales, formations supérieures et examens), ainsi que sur les nouvelles formations.
Nouvel apprentissage dès 2018: Opérateur-trice en informatique CFC: En savoir plus…

 

Étiquettes : , ,

Comments Un commentaire »

Le CSFO nous a transmis un document de recherche, ainsi qu’une vidéo (3’22) sur les nombreuses possibilités de recherches offertes dans la base de données www.orientation.ch

Ces possibilités sont valables pour tous les modules (professions, places d’apprentissages, formations).

Télécharger le Manuel Manuel_recherches (septembre 2017)

Voir la vidéo

Étiquettes : , , , ,

Comments Pas de commentaire »